Du côté des actions, à Paris, Zodiac Aerospace était en hausse après la publication, hier soir, d'un chiffre d'affaires de 471,5 millions d'euros au cours du 1er trimestre de son exercice social, en baisse de 9,7% à périmètre constant. Ces chiffres peu reluisants satisfont toutefois le marché et les analystes puisque UBS est passé de 'neutre' à 'achat' après cette publication, avec un objectif de cours relevé de 27 à 31 euros.

Par ailleurs, les révisions positives de rating étaient légion ce matin ce qui poussait plusieurs titres à la hausse comme Vallourec, Barratt developments ou encore JCDecaux.
A Bruxelles, dans l'indice Bel 20 les plus belles hausses de la matinée sont à mettre à l'actif des actions financières. Ces valeurs reprennent des couleurs alors que la semaine dernière elles avaient fortement souffert.

Hors du Bel 20, la société de biotechnologie Galapagos était bien orientée. Galapagos et le groupe pharmaceutique GlaxoSmithKline ont annoncé ce matin avoir élargi leur alliance sur l'arthrite en y incluant un nouveau programme de recherche sur leur traitement cible anti-arthrite GT622.

La lanterne rouge de l'indice Bel 20 était à mettre à l'actif de Delhaize, victime de prises de bénéfices.

Hors du Bel 20, Punch et Option cohabitaient dans le fond du panier des valeurs les plus pénalisées de la matinée. Leur augmentation de capital ne remporte décidemment pas tous les suffrages.

Hier soir, la Bourse de New York a terminé en baisse, les investisseurs se montrant prudents à la veille de la fin d'une réunion de la banque centrale américaine : le Dow Jones a perdu 0,47% et le Nasdaq 0,50%.

Sur le marché des changes, l'euro, en très nette baisse mardi, regagnait un peu de terrain face au dollar mercredi en matinée sur un marché attentiste avant la fin de la réunion de la Réserve fédérale américaine.

Karine Huet

Du côté des actions, à Paris, Zodiac Aerospace était en hausse après la publication, hier soir, d'un chiffre d'affaires de 471,5 millions d'euros au cours du 1er trimestre de son exercice social, en baisse de 9,7% à périmètre constant. Ces chiffres peu reluisants satisfont toutefois le marché et les analystes puisque UBS est passé de 'neutre' à 'achat' après cette publication, avec un objectif de cours relevé de 27 à 31 euros. Par ailleurs, les révisions positives de rating étaient légion ce matin ce qui poussait plusieurs titres à la hausse comme Vallourec, Barratt developments ou encore JCDecaux. A Bruxelles, dans l'indice Bel 20 les plus belles hausses de la matinée sont à mettre à l'actif des actions financières. Ces valeurs reprennent des couleurs alors que la semaine dernière elles avaient fortement souffert. Hors du Bel 20, la société de biotechnologie Galapagos était bien orientée. Galapagos et le groupe pharmaceutique GlaxoSmithKline ont annoncé ce matin avoir élargi leur alliance sur l'arthrite en y incluant un nouveau programme de recherche sur leur traitement cible anti-arthrite GT622. La lanterne rouge de l'indice Bel 20 était à mettre à l'actif de Delhaize, victime de prises de bénéfices. Hors du Bel 20, Punch et Option cohabitaient dans le fond du panier des valeurs les plus pénalisées de la matinée. Leur augmentation de capital ne remporte décidemment pas tous les suffrages. Hier soir, la Bourse de New York a terminé en baisse, les investisseurs se montrant prudents à la veille de la fin d'une réunion de la banque centrale américaine : le Dow Jones a perdu 0,47% et le Nasdaq 0,50%. Sur le marché des changes, l'euro, en très nette baisse mardi, regagnait un peu de terrain face au dollar mercredi en matinée sur un marché attentiste avant la fin de la réunion de la Réserve fédérale américaine. Karine Huet