Les places boursières européennes progressaient à la mi-séance après la publication d'un indicateur de la confiance économique meilleur que prévu et au plus haut depuis près de 2 ans dans la zone euro.


Du côté des actions, BHP Billiton progressait à Londres. Le premier groupe minier mondial progressait à l'image de l'ensemble du secteur des matières premières dans le sillage du prix des métaux. A Dublin, Bank of Ireland et Allied Irish Bank chutaient. Le ministre de l'énergie irlandais a déclaré que le gouvernement devra relever sa participation dans plusieurs banques afin de redresser les fonds propres décimés par la hausse des créances douteuses.


A Bruxelles, Ackermans & van Haaren était en tête des hausses au sein du Bel20. Hors de l'indice, Moury construct se distinguait après la publication de ses résultats. Le groupe de construction a relevé son dividende de 5% à 5,39 EUR brut malgré une baisse de 28,5% de son bénéfice net.


Du côté des baisses, UCB se repliait à contre-courant de la tendance. Le groupe biopharmaceutique a indiqué que Bert de Graeve et Alexandre Van Damme respectivement CEO de Bekaert et administrateur de AB InBev sont candidats à faire leur entrée dans le CA d'UCB. Sur le marché élargi, Agfa Gevaert plongeait toujours pénalisé par une possible augmentation de capital.


Les marchés américains actions ont fini à l'équilibre vendredi. L'annonce d'un accord sur un plan d'aide à la Grèce et la publication d'un indice de confiance des consommateurs supérieur aux attentes n'ont pas permis aux indices de rebondir. L'indice Dow Jones a clôturé en hausse de 0,08% à 10850,36 points. En revanche, le Nasdaq Composite a cédé 0,10% à 2395,13 points.

Sur le marché des changes, la monnaie européenne progressait par rapport au billet vert. Vers 12h, il fallait ainsi 1,3475 dollar américain pour un euro.

Les places boursières européennes progressaient à la mi-séance après la publication d'un indicateur de la confiance économique meilleur que prévu et au plus haut depuis près de 2 ans dans la zone euro. Du côté des actions, BHP Billiton progressait à Londres. Le premier groupe minier mondial progressait à l'image de l'ensemble du secteur des matières premières dans le sillage du prix des métaux. A Dublin, Bank of Ireland et Allied Irish Bank chutaient. Le ministre de l'énergie irlandais a déclaré que le gouvernement devra relever sa participation dans plusieurs banques afin de redresser les fonds propres décimés par la hausse des créances douteuses. A Bruxelles, Ackermans & van Haaren était en tête des hausses au sein du Bel20. Hors de l'indice, Moury construct se distinguait après la publication de ses résultats. Le groupe de construction a relevé son dividende de 5% à 5,39 EUR brut malgré une baisse de 28,5% de son bénéfice net. Du côté des baisses, UCB se repliait à contre-courant de la tendance. Le groupe biopharmaceutique a indiqué que Bert de Graeve et Alexandre Van Damme respectivement CEO de Bekaert et administrateur de AB InBev sont candidats à faire leur entrée dans le CA d'UCB. Sur le marché élargi, Agfa Gevaert plongeait toujours pénalisé par une possible augmentation de capital. Les marchés américains actions ont fini à l'équilibre vendredi. L'annonce d'un accord sur un plan d'aide à la Grèce et la publication d'un indice de confiance des consommateurs supérieur aux attentes n'ont pas permis aux indices de rebondir. L'indice Dow Jones a clôturé en hausse de 0,08% à 10850,36 points. En revanche, le Nasdaq Composite a cédé 0,10% à 2395,13 points.Sur le marché des changes, la monnaie européenne progressait par rapport au billet vert. Vers 12h, il fallait ainsi 1,3475 dollar américain pour un euro.