Du côté des actions, le secteur bancaire avait le sourire en matinée. Les banques irlandaises étaient les plus gâtées. Allied Irish bondissait littéralement en Bourse alors que les autorités monétaires irlandaises ont annoncé le prochain rachat d'une partie du portefeuille d'actifs toxiques de l'institution financière.

A Paris, Le titre EADS gagnait plus de 5% dopé par les analystes de Morgan Stanley qui ont relevé leur recommandation à "surponderer" contre "neutre" auparavant.

A Bruxelles, les actions bancaires suivaient la tendance. KBC et Dexia menaient la danse des valeurs en hausse dans le BEL20.

Hors du Bel 20, Galapagos était en petite progression après l'annonce du début des examens cliniques du traitement contre la maladie de Duchenne (dystrophie musculaire).

Signalons d'amblée que si la tendance est verte partout en Europe, le Bel 20 a par contre bien du mal à se maintenir au dessus de la barre psychologique des 2.500 points.

En queue de peloton Fortis faisait pâle figure alors que les valeurs bancaires étaient généralement en hausse partout en Europe. Les derniers rebondissements dans le FortisGate avec l'arrestation de l'avocat Christian Van Buggenhout et Ivan Verougstraete, le président de la Cour de cassation.

Hier soir, la Bourse de New York a poursuivi sa hausse vers de nouveaux sommets depuis onze mois, soutenue par des indicateurs économiques qui entretiennent l'idée d'une reprise au troisième trimestre: le Dow Jones a gagné 1,12% et le Nasdaq 1,45%.

Sur le marché des changes, La monnaie unique européenne a touché un plus haut d'un an face au billet vert jeudi en début d'échanges européens, à 1,4767 dollar, grâce aux espoirs de reprise économique qui poussent les cambistes à favoriser la prise de risque au détriment des placements plus sûrs.

Du côté des actions, le secteur bancaire avait le sourire en matinée. Les banques irlandaises étaient les plus gâtées. Allied Irish bondissait littéralement en Bourse alors que les autorités monétaires irlandaises ont annoncé le prochain rachat d'une partie du portefeuille d'actifs toxiques de l'institution financière.A Paris, Le titre EADS gagnait plus de 5% dopé par les analystes de Morgan Stanley qui ont relevé leur recommandation à "surponderer" contre "neutre" auparavant.A Bruxelles, les actions bancaires suivaient la tendance. KBC et Dexia menaient la danse des valeurs en hausse dans le BEL20.Hors du Bel 20, Galapagos était en petite progression après l'annonce du début des examens cliniques du traitement contre la maladie de Duchenne (dystrophie musculaire). Signalons d'amblée que si la tendance est verte partout en Europe, le Bel 20 a par contre bien du mal à se maintenir au dessus de la barre psychologique des 2.500 points. En queue de peloton Fortis faisait pâle figure alors que les valeurs bancaires étaient généralement en hausse partout en Europe. Les derniers rebondissements dans le FortisGate avec l'arrestation de l'avocat Christian Van Buggenhout et Ivan Verougstraete, le président de la Cour de cassation.Hier soir, la Bourse de New York a poursuivi sa hausse vers de nouveaux sommets depuis onze mois, soutenue par des indicateurs économiques qui entretiennent l'idée d'une reprise au troisième trimestre: le Dow Jones a gagné 1,12% et le Nasdaq 1,45%.Sur le marché des changes, La monnaie unique européenne a touché un plus haut d'un an face au billet vert jeudi en début d'échanges européens, à 1,4767 dollar, grâce aux espoirs de reprise économique qui poussent les cambistes à favoriser la prise de risque au détriment des placements plus sûrs.