Du côté des actions, ce sont les banques telles qu'UBS qui évoluaient en queue de peloton. Les marchés se méfient de l'impact que pourrait avoir sur les grandes banques internationales une régulation plus stricte aux USA.
En revanche, en Allemagne, le titre Continental s'appréciait sur un avis d'analyste favorable. Goldman Sachs a relevé sa recommandation sur le fournisseur de l'industrie automobile de "neutre" à "acheter".
A Bruxelles, les banques KBC et Dexia évoluaient à la baisse, de concert avec leurs pairs européens. Selon certaines rumeurs, Dexia pourrait être obligé de céder sa filiale Asset Management pour satisfaire aux exigences des autorités européennes.
Hors Bel20, Barco partait en vrille après un avertissement sur résultat. Le groupe anticipe un résultat opérationnel "légèrement négatif" pour le quatrième trimestre au motif de charges exceptionnelles.

Toutes les banques belges n'évoluaient pas à la baisse à la mi-journée. L'action Fortis bénéficiait de son intégration par JPMorgan dans sa "focus liste".
Toujours au sein du Bel20, le brasseur AB Inbev profitait de nouvelles selon lesquelles les conflits sociaux qui freinaient son activité en Belgique s'approchaient d'une résolution.
La perspective d'une réforme au sein du secteur bancaire, ainsi que des statistiques économiques décevantes, notamment au niveau de l'emploi, ont plombé hier les grands indices américains.
Le barril du pétrole affichait une légère hausse de 0,45% à 76,42 USD le barril.

Du côté des actions, ce sont les banques telles qu'UBS qui évoluaient en queue de peloton. Les marchés se méfient de l'impact que pourrait avoir sur les grandes banques internationales une régulation plus stricte aux USA. En revanche, en Allemagne, le titre Continental s'appréciait sur un avis d'analyste favorable. Goldman Sachs a relevé sa recommandation sur le fournisseur de l'industrie automobile de "neutre" à "acheter". A Bruxelles, les banques KBC et Dexia évoluaient à la baisse, de concert avec leurs pairs européens. Selon certaines rumeurs, Dexia pourrait être obligé de céder sa filiale Asset Management pour satisfaire aux exigences des autorités européennes. Hors Bel20, Barco partait en vrille après un avertissement sur résultat. Le groupe anticipe un résultat opérationnel "légèrement négatif" pour le quatrième trimestre au motif de charges exceptionnelles.Toutes les banques belges n'évoluaient pas à la baisse à la mi-journée. L'action Fortis bénéficiait de son intégration par JPMorgan dans sa "focus liste". Toujours au sein du Bel20, le brasseur AB Inbev profitait de nouvelles selon lesquelles les conflits sociaux qui freinaient son activité en Belgique s'approchaient d'une résolution. La perspective d'une réforme au sein du secteur bancaire, ainsi que des statistiques économiques décevantes, notamment au niveau de l'emploi, ont plombé hier les grands indices américains. Le barril du pétrole affichait une légère hausse de 0,45% à 76,42 USD le barril.