EUROPE

Du côté des actions, les actions minières souffraient particulièrement de la perspective d'un ralentissement de l'économie chinoise. BHP Billiton était en net retrait.

Par ailleurs, Q-Cell, le spécialiste de l'énergie éolienne, était bien orientée après avoir présenté des résultats supérieurs aux attentes du marché.

BRUXELLES HAUSSES

A Bruxelles, la seule action du Bel 20 a voguer dans le vert à la mi-séance était Delhaize.

Hors indice, Tigenix était en progression mais dans de très faibles volumes.

BRUXELLES BAISSES

La plus importante baisse de la matinée dans l'indice Bel 20 était à mettre à l'actif de Umicore qui souffrait du désamour des investisseurs pour le secteur minier.

Hors indice, Option était en baisse.

MARCHES US

La Bourse de New York a fini en baisse jeudi, plombée par la sévère dégringolade de l'équipementier Cisco et par le raffermissement du dollar: le Dow Jones a perdu 0,65% et le Nasdaq 0,90%.

MARCHE DES CHANGES

Sur le marché des changes, l'euro restait en baisse face au dollar vendredi, chutant même brièvement sous le seuil de 1,36 dollar pour la première fois depuis six semaines, après un sommet du G20 qui a réaffirmé les engagements pris fin octobre, et alors que la zone euro inquiète toujours.

EUROPE Du côté des actions, les actions minières souffraient particulièrement de la perspective d'un ralentissement de l'économie chinoise. BHP Billiton était en net retrait. Par ailleurs, Q-Cell, le spécialiste de l'énergie éolienne, était bien orientée après avoir présenté des résultats supérieurs aux attentes du marché. BRUXELLES HAUSSES A Bruxelles, la seule action du Bel 20 a voguer dans le vert à la mi-séance était Delhaize. Hors indice, Tigenix était en progression mais dans de très faibles volumes. BRUXELLES BAISSES La plus importante baisse de la matinée dans l'indice Bel 20 était à mettre à l'actif de Umicore qui souffrait du désamour des investisseurs pour le secteur minier. Hors indice, Option était en baisse. MARCHES US La Bourse de New York a fini en baisse jeudi, plombée par la sévère dégringolade de l'équipementier Cisco et par le raffermissement du dollar: le Dow Jones a perdu 0,65% et le Nasdaq 0,90%. MARCHE DES CHANGES Sur le marché des changes, l'euro restait en baisse face au dollar vendredi, chutant même brièvement sous le seuil de 1,36 dollar pour la première fois depuis six semaines, après un sommet du G20 qui a réaffirmé les engagements pris fin octobre, et alors que la zone euro inquiète toujours.