Du côté des actions, Unilever baissait légèrement après que le groupe ait annoncé le rachat de la division hygiène personnelle de Sara Lee pour 1,28 milliard EUR. Toujours outre-moerdijk, ING progressait sur fond de cession de 51% d'une joint-venture dans la gestion de fortune à son partenaire Australia and New Zealand Banking pour 1,6 milliard USD.

A Bruxelles, Mobistar se distinguait au sein du Bel20 après que le directeur financier de France Télécom, l'actionnaire majoritaire de Mobistar, ait indiqué qu'il existait de la marge pour des regroupements en Suisse et en Belgique. Fortis progressait également après l'annonce de sa revue stratégique. Le groupe envisage notamment de renouer avec le paiement d'un dividende dès 2010.

En baisse, Bekaert fermait la marche au sein du Bel20. UCB était également à la peine sur fond de rumeurs d'un éventuel intérêt du groupe pour la filiale pharma de Solvay.

Aux Etats-Unis, la Bourse de New-York a clôturé en baisse ce jeudi affectée par une statistique décevante au niveau des ventes de logements anciens. A noter que de nombreux chiffres économiques sont attendus cette après-midi.

Sur le marché des changes, le billet vert reculait par rapport à la monnaie européenne. Vers 12h, il fallait ainsi 1,4695 dollar américain pour un euro.

Cédric Boitte

Du côté des actions, Unilever baissait légèrement après que le groupe ait annoncé le rachat de la division hygiène personnelle de Sara Lee pour 1,28 milliard EUR. Toujours outre-moerdijk, ING progressait sur fond de cession de 51% d'une joint-venture dans la gestion de fortune à son partenaire Australia and New Zealand Banking pour 1,6 milliard USD. A Bruxelles, Mobistar se distinguait au sein du Bel20 après que le directeur financier de France Télécom, l'actionnaire majoritaire de Mobistar, ait indiqué qu'il existait de la marge pour des regroupements en Suisse et en Belgique. Fortis progressait également après l'annonce de sa revue stratégique. Le groupe envisage notamment de renouer avec le paiement d'un dividende dès 2010. En baisse, Bekaert fermait la marche au sein du Bel20. UCB était également à la peine sur fond de rumeurs d'un éventuel intérêt du groupe pour la filiale pharma de Solvay. Aux Etats-Unis, la Bourse de New-York a clôturé en baisse ce jeudi affectée par une statistique décevante au niveau des ventes de logements anciens. A noter que de nombreux chiffres économiques sont attendus cette après-midi. Sur le marché des changes, le billet vert reculait par rapport à la monnaie européenne. Vers 12h, il fallait ainsi 1,4695 dollar américain pour un euro. Cédric Boitte