Les Bourses européennes sont en nette hausse mercredi à la mi-séance, dans un marché reprenant quelques forces au lendemain de la forte progression de Wall Street.

Les marchés financiers américains ont fortement réagi aux propos du président de la Réserve fédérale américaine Ben Bernanke lors de sa présentation semi-annuelle devant les sénateurs.

Ce dernier "considère qu'il n'est pas nécessaire de nationaliser les banques et que 2010 sera l'année de la reprise".

Le secteur bancaire a particulièrement bien accueilli les déclarations de Ben Bernanke et est en tête des secteurs en progression. La Deutsche Bank et BNP Paribas engrange plus de 7% dans la matinée.

Les actions japonaises comme Toyota ou Canon ont pour leur part pris de la hauteur grâce à la chute du yen, ce qui a le mérite de doper leurs ventes à l'étranger.

Par ailleurs, les mauvaises nouvelles continuent de s'accumuler sur le front des entreprises. Ainsi, Novartis perd du terrain mercredi en Bourse après avoir averti que les effets de change, et particulièrement du dollar fort, auraient des conséquences négatives sur son résultat au premier trimestre. Et, le groupe chimique Rhodia a indiqué que la crise a poussé ses résultats dans le rouge au quatrième trimestre et que la visibilité est trop réduite à l'heure actuelle pour faire la moindre prévision pour 2009. La société a indiqué vouloir faire des réductions de coûts et a supprimé son dividendes. Le marché attendait toutefois des nouvelles encore bien pire ce qui explique la progression de près de 10% de l'action.

Sur la Bourse de Bruxelles, les actions bancaires ont également le sourire. Dexia, Fortis et KBC évoluent de concert dans le vert. La bonne tenue de KBC est d'autant plus remarquable que le procès KB Lux commence 13 ans après les faits. Dexia qui doit publier ses résultats demain signe la plus forte progression du BEL 20.

Hors du Bel 20, on notera la belle prestation de Hamon. Le groupe a de nouveau dégagé des bénéfices record au titre de l'exercice 2008. Et si, " compte tenu du contexte économique général ", ce concepteur, fabricant et installateur wallon de systèmes industriels de refroidissement, d'échangeurs de chaleur, de dépollution de l'air et de cheminées se refuse à formuler des prévisions sur ses résultats futurs, il se décrète " en bonne position pour 2009, au vu de son excellent carnet de commandes et de la solidité de sa structure financière ".

A noter que les commandes de biens durables, les ventes de logements neufs et les inscriptions aux allocations chômage seront publiées cet après-midi aux Etats-Unis.

Les Bourses européennes sont en nette hausse mercredi à la mi-séance, dans un marché reprenant quelques forces au lendemain de la forte progression de Wall Street.Les marchés financiers américains ont fortement réagi aux propos du président de la Réserve fédérale américaine Ben Bernanke lors de sa présentation semi-annuelle devant les sénateurs.Ce dernier "considère qu'il n'est pas nécessaire de nationaliser les banques et que 2010 sera l'année de la reprise".Le secteur bancaire a particulièrement bien accueilli les déclarations de Ben Bernanke et est en tête des secteurs en progression. La Deutsche Bank et BNP Paribas engrange plus de 7% dans la matinée.Les actions japonaises comme Toyota ou Canon ont pour leur part pris de la hauteur grâce à la chute du yen, ce qui a le mérite de doper leurs ventes à l'étranger.Par ailleurs, les mauvaises nouvelles continuent de s'accumuler sur le front des entreprises. Ainsi, Novartis perd du terrain mercredi en Bourse après avoir averti que les effets de change, et particulièrement du dollar fort, auraient des conséquences négatives sur son résultat au premier trimestre. Et, le groupe chimique Rhodia a indiqué que la crise a poussé ses résultats dans le rouge au quatrième trimestre et que la visibilité est trop réduite à l'heure actuelle pour faire la moindre prévision pour 2009. La société a indiqué vouloir faire des réductions de coûts et a supprimé son dividendes. Le marché attendait toutefois des nouvelles encore bien pire ce qui explique la progression de près de 10% de l'action.Sur la Bourse de Bruxelles, les actions bancaires ont également le sourire. Dexia, Fortis et KBC évoluent de concert dans le vert. La bonne tenue de KBC est d'autant plus remarquable que le procès KB Lux commence 13 ans après les faits. Dexia qui doit publier ses résultats demain signe la plus forte progression du BEL 20.Hors du Bel 20, on notera la belle prestation de Hamon. Le groupe a de nouveau dégagé des bénéfices record au titre de l'exercice 2008. Et si, " compte tenu du contexte économique général ", ce concepteur, fabricant et installateur wallon de systèmes industriels de refroidissement, d'échangeurs de chaleur, de dépollution de l'air et de cheminées se refuse à formuler des prévisions sur ses résultats futurs, il se décrète " en bonne position pour 2009, au vu de son excellent carnet de commandes et de la solidité de sa structure financière ".A noter que les commandes de biens durables, les ventes de logements neufs et les inscriptions aux allocations chômage seront publiées cet après-midi aux Etats-Unis.