Malgré la clôture en baisse des marchés américains hier et la prévision du FMI d'une croissance mondiale négative en 2009, les marchés européens ont ouvert en hausse. En nette hausse même puisque les indices affichaient des gains de 1 à 2% en milieu de journée.

En Belgique, Agfa-Gevaert progressait de plus de 6% sans nouvelle apparente tandis que Spector chutait de plus de 7%. Le groupe de photographique a dû enregistrer une perte de près de 8 millions EUR en 2008, essentiellement à cause d'éléments exceptionnels. C'est essentiellement l'activité Retail, avec Photo Hall en Belgique, qui plombe les résultats et les perspectives. Vu les circonstances, Spector ne distribuera pas de dividendes au titre de l'année 2008.

En Allemagne, E.ON chutait également très fort après la publication de ses résultats pour 2008. Le numéro 1 allemand de l'énergie a vu son bénéfice net progresser de 9%, conformément aux prévisions, mais a réduit ses prévisions de résultats pour ces prochaines années. Le groupe va par ailleurs investir 6 milliards EUR en moins que prévu entre 2009 et 2011.

Vincent Joye

Malgré la clôture en baisse des marchés américains hier et la prévision du FMI d'une croissance mondiale négative en 2009, les marchés européens ont ouvert en hausse. En nette hausse même puisque les indices affichaient des gains de 1 à 2% en milieu de journée.En Belgique, Agfa-Gevaert progressait de plus de 6% sans nouvelle apparente tandis que Spector chutait de plus de 7%. Le groupe de photographique a dû enregistrer une perte de près de 8 millions EUR en 2008, essentiellement à cause d'éléments exceptionnels. C'est essentiellement l'activité Retail, avec Photo Hall en Belgique, qui plombe les résultats et les perspectives. Vu les circonstances, Spector ne distribuera pas de dividendes au titre de l'année 2008.En Allemagne, E.ON chutait également très fort après la publication de ses résultats pour 2008. Le numéro 1 allemand de l'énergie a vu son bénéfice net progresser de 9%, conformément aux prévisions, mais a réduit ses prévisions de résultats pour ces prochaines années. Le groupe va par ailleurs investir 6 milliards EUR en moins que prévu entre 2009 et 2011.Vincent Joye