Ce résultat négatif a été affecté par des coûts non récurrents de 675.000 euros relatifs à des restructurations et une consultance externe ainsi que le paiement d'un impôt (non liquide) de 160.000 euros, précise-t-elle dans un communiqué. Le chiffre d'affaires net consolidé s'établit quant à lui à 10,4 millions d'euros, contre 10,6 millions au premier semestre 2008-2009. La marge bénéficiaire brute a crû de 42,2 à 47,7%. Le bénéfice opérationnel récurrent (Rebita) a diminué de 8% à 774.000 euros, contre 840.000 euros à la même période l'an passé. Le cash flow opérationnel récurrent (Rebitda) s'élève à 1,4 millions d'euros, soit une marge de 13,4% contre 13,8% l'année passée. Des coûts de développement internes de 470.000 euros ont été activés pendant la période sous rapport.

Ce résultat négatif a été affecté par des coûts non récurrents de 675.000 euros relatifs à des restructurations et une consultance externe ainsi que le paiement d'un impôt (non liquide) de 160.000 euros, précise-t-elle dans un communiqué. Le chiffre d'affaires net consolidé s'établit quant à lui à 10,4 millions d'euros, contre 10,6 millions au premier semestre 2008-2009. La marge bénéficiaire brute a crû de 42,2 à 47,7%. Le bénéfice opérationnel récurrent (Rebita) a diminué de 8% à 774.000 euros, contre 840.000 euros à la même période l'an passé. Le cash flow opérationnel récurrent (Rebitda) s'élève à 1,4 millions d'euros, soit une marge de 13,4% contre 13,8% l'année passée. Des coûts de développement internes de 470.000 euros ont été activés pendant la période sous rapport.