" Dans nos fonds d'actions, l'allocation d'actifs n'est pas réalisée en fonction de prévisions sur les taux d'intérêt, par exemple, elle se base sur la qualité des entreprises ; c'est purement le résultat du stock picking ", explique Jérémie Fastnacht, gestionnaire à la Banque de Luxembourg Investments. Une réalité qui prévaut tant pour le BL Equities Dividend qu'il gère, que pour le BL European Smaller Companies de son collègue Tom Michels. Trends-Tendances a rencontré les deux hommes au boulevard Royal, artère mythique du Grand-Duché auquel la Banque de Luxembourg reste fidèle.
...