Les fonds mixtes flexibles constituent un groupe de produits extrêmement populaires sur le marché belge. Leur renommée découle (notamment) de leur résistance lors de la crise financière de 2008 et 2011, lorsque plusieurs gestionnaires avaient réussi l'exploit de limiter leurs pertes, voire de dégager une performance positive en positionnant le portefeuille sur des classes d'actifs " refuge ". Ces stratégies constituent également une proposition intéressante pour les investisseurs, qui délaissent ainsi les décisions quant à l'allocation d'actifs dans les mains d'une équipe de gestion expérimentée.
...