Pourquoi il ne faut pas enterrer trop vite les fonds flexibles

17/03/19 à 12:06 - Mise à jour à 12:05
Du Trends-Tendances du 07/03/19

Après une année 2018 calamiteuse, les fonds mixtes flexibles ont repris des couleurs en ce début 2019.

Les fonds mixtes flexibles constituent un groupe de produits extrêmement populaires sur le marché belge. Leur renommée découle (notamment) de leur résistance lors de la crise financière de 2008 et 2011, lorsque plusieurs gestionnaires avaient réussi l'exploit de limiter leurs pertes, voire de dégager une performance positive en positionnant le portefeuille sur des classes d'actifs " refuge ". Ces stratégies constituent également une proposition intéressante pour les investisseurs, qui délaissent ainsi les décisions quant à l'allocation d'actifs dans les mains d'une équipe de gestion expérimentée.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné