"Remarquablement positives " : c'est ainsi que Jerome Powell, le président de la Réserve fédérale, a qualifié les perspectives relatives à l'économie américaine, provoquant une crispation chez les investisseurs du monde entier. Les Bourses souffrent, les marchés obligataires subissent un mini-krach. D'après un graphique largement relayé par les réseaux sociaux, le taux du bon du Trésor américain à 10 ans s'emballe pour la première fois depuis 30 ans. Entamée il y a plus de trois décennies, la baisse des taux pourrait avoir fait des marchés obligataires (sur lesquels existe une relation inverse entre cours des obligations et taux d'intérêt) une énorme bulle, craignent de nombreux observateurs. Le passage de la barre des 3 % pourrait avoir une valeur symbolique, qui accroîtrait la nervosité des marchés ; il pourrait même être le signal d'une sévère correction, voire d'un krach.
...