Au niveau économique, les marchés seront surtout attentifs aux ventes au détail et aux inscriptions hebdomadaires au chômage cette après-midi aux États-Unis.

Europe : BNP Paribas - Nestlé

Les chiffres trimestriels de BNP Paribas ont déçu, son bénéfice net ayant plongé de 75% à 127 millions à la suite de la comptabilisation d'une provision de 798 millions pour couvrir un risque d'amende aux États-Unis lié au dossier des transactions avec l'Iran.

Nestlé reculait sur fond de craintes concernant sa croissance organique qui a ralenti à 4,6% en 2013, au plus bas en 4 ans. Le géant suisse ne prévoit par ailleurs pas d'amélioration en 2014.

Europe : Renault - EDF

Retour à Paris où Renault profitait de l'annonce d'une amélioration de 1,9% à 3% de sa marge opérationnelle en 2013. Le constructeur automobile se montre de plus assez confiant pour 2014, visant notamment une hausse de 25% de chiffre d'affaires et une marge de 5% à l'horizon 2017.

EDF a publié un résultat annuel en hausse de 7,4% à 3,5 milliards et a abaissé de 15 à 14 milliards sa prévision de pic d'investissements en 2015, apaisant les inquiétudes des marchés sur l'évolution de sa dette.

Bruxelles : KBC - UCB

Au sein du Bel 20, KBC chutait après la publication d'une perte nette pour le 4e trimestre à la suite de dépréciation sur son portefeuille de crédits irlandais. Le bancassureur a également supprimé son dividende.

UCB se distinguait par contre sans nouvelle particulière.

Bruxelles : Banimmo - Euronav

Hors indice, Banimmo reculait à la suite de la publication d'une perte nette pour 2013 et de la suppression du dividende.

Euronav progressait malgré le recul continu depuis plusieurs semaines des tarifs de fret pétrolier.

États-Unis : tendance

Les marchés américains ont clôturé sur une note mitigée ce mercredi, l'avertissement sur résultats de Procter & Gamble ayant pesé que la tendance positive des derniers jours.

Au niveau économique, les marchés seront surtout attentifs aux ventes au détail et aux inscriptions hebdomadaires au chômage cette après-midi aux États-Unis. Europe : BNP Paribas - Nestlé Les chiffres trimestriels de BNP Paribas ont déçu, son bénéfice net ayant plongé de 75% à 127 millions à la suite de la comptabilisation d'une provision de 798 millions pour couvrir un risque d'amende aux États-Unis lié au dossier des transactions avec l'Iran.Nestlé reculait sur fond de craintes concernant sa croissance organique qui a ralenti à 4,6% en 2013, au plus bas en 4 ans. Le géant suisse ne prévoit par ailleurs pas d'amélioration en 2014. Europe : Renault - EDF Retour à Paris où Renault profitait de l'annonce d'une amélioration de 1,9% à 3% de sa marge opérationnelle en 2013. Le constructeur automobile se montre de plus assez confiant pour 2014, visant notamment une hausse de 25% de chiffre d'affaires et une marge de 5% à l'horizon 2017.EDF a publié un résultat annuel en hausse de 7,4% à 3,5 milliards et a abaissé de 15 à 14 milliards sa prévision de pic d'investissements en 2015, apaisant les inquiétudes des marchés sur l'évolution de sa dette.Bruxelles : KBC - UCBAu sein du Bel 20, KBC chutait après la publication d'une perte nette pour le 4e trimestre à la suite de dépréciation sur son portefeuille de crédits irlandais. Le bancassureur a également supprimé son dividende.UCB se distinguait par contre sans nouvelle particulière.Bruxelles : Banimmo - Euronav Hors indice, Banimmo reculait à la suite de la publication d'une perte nette pour 2013 et de la suppression du dividende.Euronav progressait malgré le recul continu depuis plusieurs semaines des tarifs de fret pétrolier.États-Unis : tendanceLes marchés américains ont clôturé sur une note mitigée ce mercredi, l'avertissement sur résultats de Procter & Gamble ayant pesé que la tendance positive des derniers jours.