"Il refuse tout contact et refuse de comparaître", a affirmé le représentant. Et comme Yves Leterme habite en Belgique, la justice néerlandaise ne peut le contraindre à se présenter devant le tribunal, a-t-il ajouté en évoquant toutefois la possibilité d'une audition devant une commission spéciale en Belgique. Au contraire, plusieurs responsables néerlandais, dont l'ex-ministre des Finances Wouter Bos et l'ancien Premier ministre Jan Peter Balkenende, ont indiqué qu'ils témoigneraient devant la justice. La prochaine audience est prévue le 15 septembre à Amsterdam. L'agenda des auditions y sera fixé.