Quinze de ses éléments étaient en hausse avec à leur tête Umicore (16,65) et Solvay (63,37) qui s'appréciaient de 2,5 et 1,5 pc. KBC (12,60) suivait avec un gain de près de 1,5 pc tandis que Fortis (2,59) s'appréciait de 0,4 pc, un écart présent à la baisse en Dexia (5,52). UCB (22,45) cédait également 0,2 pc à l'inverse d'Omega Pharma (22,10) qui remontait d'autant. Colruyt (160,55) résistait sans plus dans un grand calme, Delhaize (51,49) cédant de même 0,7 pc tandis qu'AB InBev (27,26) reculait de 0,2 pc.

Belgacom (23,85) s'effritait contrairement à Mobistar (42,54) et Telenet (15,52) qui valaient 0,3 et 0,5 pc de plus que vendredi dernier. IBA (5,45) bondissait de 9,5 pc pour plus de 85.000 exemplaires déjà négociés tandis qu'OncoMethylome (5,96) gagnait 2,7 pc dans un marché étroit. D'Ieteren (150,00) cédait 0,3 pc pour moins de 500 titres traités ; Bekaert (79,32) gagnant 0,6 pc en compagnie d'Euronav 12,25) et de la CMB (22,20) qui s'appréciaient de 3,3 et 1,3 pc.

Option (1,90) remontait de 3,8 pc tandis que RealDolmen (16,50) et Melexis (4,67) regagnaient 3,1 et 2,2 pc. I.R.I.S. (49,00) reperdait par contre 2 pc après son bond de 14,7 pc de la séance précédente ; Barco (27,91) et Agfa-Gevaert (2,02) étant positives de 1 pc chacune.

L'euro s'inscrivait à 1,4214 USD dans la matinée de lundi, contre 1,4115 vendredi dernier vers 16H30. L'once d'or gagnait 8,30 dollars à 946,70 dollars et le lingot se négociait autour de 21.410 euros, en progrès de 40 euros.