Il bénéficiait surtout du soutien de Dexia (5,66) et KBC (13,15) qui gagnaient 3,1 et 4,4 pc en compagnie de Fortis (2,43) qui se contentait d'une avance de 1,5 pc. La grande distribution était mieux orientée avec des hausses de 0,5 et 1,2 pc en Colruyt (169,31) et Delhaize (48,15) alors qu'AB InBev (24,48) cédait de son côté 0,1 pc.

GDF Suez (26,78) était par contre positive de 1,5 pc tandis que Solvay (59,42) et UCB (21,47) s'appréciaient de 0,6 et 0,3 pc; Omega Pharma (22,51) étant elle-même positive de 1,9 pc. Belgacom (22,56) et Mobistar (43,15) valaient 1,9 et 1,2 pc de plus que jeudi mais Telenet (14,44) reperdait 0,4 pc. Umicore (15,55) gagnait 1,4 pc dans un secteur où Nyrstar (6,90) bondissait de 7,1 pc supplémentaires. Deceuninck (2,03) chutait de 3,8 pc à l'inverse de Tessenderlo (22,51) qui gagnait 3,9 pc. IBA (5,98) concédait 0,1 pc tandis que IBt (3,25) abandonnait 3,5 pc.

D'Ieteren (136,80) et Bekaert (71,50) progressaient de 1,4 et 2,4 pc; Euronav (13,49) et Transics (8,25) de 7 et 4,9 pc; la CMB (22,60) de 2,9 pc. Option (1,99) reculait de 1 pc en compagnie de Systemat (4,51) et Melexis (4,83) qui perdaient 2,8 et 4 pc. Econocom (7,20) chutait également de 2,7 pc tandis que IPTE (2,86) et EVS (35,29) étaient positives de 5,1 et 2,4 pc. Barco (24,40) bondissait de 6,8 pc après avoir déjà engrangé 10,1 pc lors de la séance précédente; Agfa-Gevaert (1,92) remontant pour sa part de 2,6 pc.

L'euro s'inscrivait à 1,3927 USD dans la matinée de vendredi, contre 1,3970 USD la veille vers 16H30. L'once d'or reculait de 2,55 dollars à 934,80 dollars et le lingot se négociait autour de 21.575 euros quasi stationnaire.