"Cela devrait permettre au groupe de faire face à toutes ses obligations financières et de remboursements au cours des prochaines années sans désinvestissements supplémentaires", selon le communiqué. Au cours des neuf mois sous revue, le chiffre d'affaires des activités continues de Punch a reculé de 25%. Le chiffre d'affaires du seul troisième trimestre a néanmoins progressé de 22% par rapport au trimestre précédent. En ce qui concerne les prévisions pour l'ensemble de l'exercice, le management souligne le manque de visibilité. "La crise va continuer le reste de l'année et les signes de reprise ne se feront pas sentir avant la deuxième moitié de l'année".

"Cela devrait permettre au groupe de faire face à toutes ses obligations financières et de remboursements au cours des prochaines années sans désinvestissements supplémentaires", selon le communiqué. Au cours des neuf mois sous revue, le chiffre d'affaires des activités continues de Punch a reculé de 25%. Le chiffre d'affaires du seul troisième trimestre a néanmoins progressé de 22% par rapport au trimestre précédent. En ce qui concerne les prévisions pour l'ensemble de l'exercice, le management souligne le manque de visibilité. "La crise va continuer le reste de l'année et les signes de reprise ne se feront pas sentir avant la deuxième moitié de l'année".