"La crise économique mondiale, qui dure depuis le quatrième trimestre de l'année dernière, a pour conséquence une baisse du chiffre d'affaires d'environ 40 pc pour le premier semestre et pousse le groupe à devoir prendre des mesures", explique Punch International. L'entreprise a enregistré au premier semestre 2009 une perte nette de 81,7 millions d'euros.

Des mesures de restructuration ont déjà été prises, notamment le désinvestissement des activités Motive, mais une augmentation de capital est désormais nécessaire notamment "pour permettre à la société de poursuivre sa stratégie". Les nouvelles actions seront offertes aux actionnaires existants, selon un ratio de quatre nouvelles actions par action existante, ou droit de préférence. "Par conséquence, il y aura maximum 9.522.644 nouvelles actions émises à un prix de 2,10 euros par nouvelle action", peut-on lire dans le communiqué. Une assemblée générale extraordinaire se tiendra le 23 novembre sur l'augmentation de capital annoncée.

"La crise économique mondiale, qui dure depuis le quatrième trimestre de l'année dernière, a pour conséquence une baisse du chiffre d'affaires d'environ 40 pc pour le premier semestre et pousse le groupe à devoir prendre des mesures", explique Punch International. L'entreprise a enregistré au premier semestre 2009 une perte nette de 81,7 millions d'euros.Des mesures de restructuration ont déjà été prises, notamment le désinvestissement des activités Motive, mais une augmentation de capital est désormais nécessaire notamment "pour permettre à la société de poursuivre sa stratégie". Les nouvelles actions seront offertes aux actionnaires existants, selon un ratio de quatre nouvelles actions par action existante, ou droit de préférence. "Par conséquence, il y aura maximum 9.522.644 nouvelles actions émises à un prix de 2,10 euros par nouvelle action", peut-on lire dans le communiqué. Une assemblée générale extraordinaire se tiendra le 23 novembre sur l'augmentation de capital annoncée.