Transics avait fait lundi une offre non-contraignante à Telematix. "Punch Telematix a conscience qu'une consolidation dans le secteur télématique pourrait être souhaitable à terme. Il convient, à ce propos, d'étudier tous les scénarios possibles, pour autant qu'ils soient à l'avantage des différentes parties concernées: personnel, clients, fournisseurs et actionnaires", a indiqué l'entreprise.