" Avec la faiblesse des taux d'intérêt que nous connaissons depuis plusieurs années, on pourrait s'attendre à voir beaucoup plus d'investisseurs en Bourse. Un compte d'épargne ordinaire ne rapporte en effet, au mieux, que 0,11%, alors qu'investir son argent peut apporter de meilleurs résultats dans un délai raisonnable. "

Il y avait environ 260 milliards d'euros sur les comptes d'épargne belges en 2018. Gert Rammeloo : " C'est beaucoup d'argent qui ne participe pas à l'économie, sans oublier que le pouvoir d'achat de chaque épargnant diminue en raison de l'inflation. Une motivation suffisante pour que KBC décide de faire réaliser une étude de marché sur les raisons pour lesquelles ces épargnants restent à l'écart de la Bourse. Trois méprises majeures se dégagent des résultats de cette étude récente. Nous avons écouté les arguments et les raisons pour lesquels tant de gens n'investissent pas. Ensuite, nous avons réfléchi à une réponse appropriée. "

Trois méprises ...

1re méprise : Investir n'est pas quelque chose pour moi car je ne m'y connais pas assez.

Beaucoup de gens se rendent compte qu'ils en savent (trop) peu sur les investissements, et la moitié d'entre eux ne s'y intéressent tout simplement pas. De plus, quand on voit dans les médias des gens guindés, vêtus de costumes impeccablement coupés, commenter des graphiques compliqués dans un langage réservé aux initiés, cela ne rend pas la chose accessible ou populaire. Et ce constat vaut pour beaucoup plus de personnes qu'on ne le pense.

2e méprise : Je ne veux pas perdre mon argent en jouant à la roulette boursière.

Pas mal de personnes ayant répondu à l'enquête pensent que placer de l'argent équivaut à spéculer plutôt que faire croître un patrimoine. Tout cela parce que, lors de l'un ou l'autre grand repas de famille par exemple, on leur a raconté de folles histoires de plus-values extraordinaires ou au contraire de pertes dramatiques. Ou encore des cas incroyables d'achat et de vente de cryptomonnaies. Ce qui, pour le coup, est vraiment de la spéculation.

3e méprise : Je n'ai vraiment pas les sous pour investir.

La plupart des gens pensent qu'il faut avoir des moyens financiers importants pour pouvoir faire des placements. Pourtant, c'est tout à fait possible à partir d'un petit montant par mois. Beaucoup de nos concitoyens se retrouvent avec très peu d'argent à la fin du mois. Alors ils se disent : Investir ? Avec quel argent ?

... et trois solutions

1re solution : Nous vous facilitons l'investissement avec notre formule 'Déléguer'.

" Le message au client est on ne peut plus clair : une fois que vous vous engagez avec nous, vous pouvez nous faire confiance : nous possédons les spécialistes et l'expertise nécessaires pour investir votre argent à votre place. Nous tenons compte de votre appétit pour le risque, de votre situation personnelle, de vos objectifs et de vos préférences. Les experts de la banque font le travail pour vous et placent votre argent de manière diversifiée et active dans la vaste gamme de fonds ExpertEase proposés par la banque. Un fonds ExpertEase est une solution de placement tout-en-un : sur la base de votre profil de risque et d'autres vérifications qu'impose la loi, ils déterminent le fonds qui vous correspond le mieux et qui combine tous les éléments d'un portefeuille à part entière et diversifié. Nos gestionnaires de fonds surveillent également de près tout ce qui peut influencer l'économie : des tensions commerciales, un ralentissement de la croissance mais également des opportunités de marché... Les clients reçoivent des rapports réguliers sur la manière dont la banque place leur argent et sur les résultats obtenus. "

2e solution : Nous vous faisons 'Investir dans votre zone de confort'.

" Avec cette formule, KBC fait en sorte que les investisseurs ne sortent pas de leur zone de confort. En pratique, nous interrogeons le client sur son profil de risque et nous effectuons d'autres vérifications que nous impose la loi. Nous complétons ensuite ce profil en tenant compte du ressenti émotionnel du client par rapport aux profits ou pertes consécutifs à l'évolution des marchés et de la Bourse. Avant, c'était surtout une question d'opposer risque et rendement. Aujourd'hui, on s'intéresse également à des notions tirées de l'économie comportementale. Nous tenons, par exemple, compte du fait que, pour certains, l'aversion au risque d'une baisse de 3% est supérieure au désir d'une hausse potentielle de 3%. Disons que nous objectivons les investissements sur la base de l'affect du client. Cela peut sembler contradictoire mais, en réalité, ça fonctionne très bien. "

3e solution : Nous vous faisons 'Investir avec votre petite monnaie'.

" Il y a un proverbe qui dit que 'plusieurs peu font beaucoup'. Transposé dans le domaine de l'investissement, cela revient littéralement à investir sa petite monnaie. Le principe est simple. Les clients de KBC peuvent lui demander d'arrondir automatiquement leurs dépenses quotidiennes et petits paiements (boulangerie, boucherie, friterie, etc.) à l'euro supérieur. Dès que la somme des arrondis atteint 10 euros, ils sont crédités sur un compte plan d'investissement. Et comme nous répartissons les investissements dans le temps, nous pouvons, pour le même prix, acheter plus de titres pour le client en cas de chute des cours. Pour un client moyen, le cumul des arrondis effectués par la banque s'élève à environ 0,90 euro par jour, soit un montant mensuel d'environ 20 euros à investir. Ce principe peut être appliqué à un compte courant KBC individuel ou commun. La formule n'entraîne pas de frais autres que les droits d'entrée habituels des fonds. "

" Nous objectivons les investissements sur la base de l'affect du client. Cela peut sembler contradictoire mais, en réalité, ça fonctionne très bien. "

Investir avec sa petite monnaie

• Toutes les dépenses et tous les paiements effectués à par- tir de votre compte KBC sont arrondis à l'euro supérieur.

• Également applicable aux mensualités d'un prêt ou aux paiements par domiciliation.

• Compte à découvert ? La banque n'arrondit pas la dépense.

• Cela va trop vite ? Suspendez provisoirement les arrondis.

• Il est également possible d'effectuer des virements supplémentaires, si le goût d'investir plus vous prend.

• Les titres sont conservés gratuitement sur un compte titres KBC.

(Source: Le Vif Extra: Make Money, Be Happy)