Le récent ralentissement économique mondial a poussé tant la Réserve fédérale américaine (Fed) que la Banque centrale européenne (BCE) à changer leur fusil d'épaule. Aux Etats-Unis, les marchés s'attendent désormais à ce que la Fed abaisse trois fois ses taux au cours des 12 prochains mois. Dans la zone euro, le président de la BCE Mario Draghi a reporté toute hausse de taux à la période suivant la fin de son mandat en octobre. Et sans doute bien plus tard, le rendement du Bund allemand à 10 ans ayant atteint un nouveau plus bas historique à -0,26%. La tendance est similaire au Japon, en Australie ou au Canada.
...