Pour recommander une action, votre banquier peut utiliser deux méthodes. Il peut, sur base de pas mal de chiffres et ratios, vérifier si une action est à ce moment bon marché, correctement valorisée ou trop chère (valorisation fondamentale). Ou votre banquier peut simplement présenter un objectif de cours. C'est-à-dire le cours que l'action atteindra les prochains mois ou dans l'année.
...

Pour recommander une action, votre banquier peut utiliser deux méthodes. Il peut, sur base de pas mal de chiffres et ratios, vérifier si une action est à ce moment bon marché, correctement valorisée ou trop chère (valorisation fondamentale). Ou votre banquier peut simplement présenter un objectif de cours. C'est-à-dire le cours que l'action atteindra les prochains mois ou dans l'année.Votre banquier vous conseillera dans ce cas l'action X, dont le cours actuel est de 51 euros, parce que X a un objectif de cours de 58 euros dans les six mois selon l'analyste de la banque. Le contraire est bien sûr également possible. Si une action est notée plus haut que son objectif de cours, c'est un signal pour vendre.Un conseiller en investissement ou un private banker parle volontiers d'objectif de cours, car c'est simple et cela exprime le potentiel d'une action en un seul chiffre. Vous submerger d'un certain nombre de ratios pour démontrer qu'une action est bon marché est plus compliqué et prend plus de temps pour votre banquier.Si votre banquier vous présente un objectif de cours, demandez-lui dans ce cas d'abord si c'est l'objectif de cours de l'analyste de la banque ou la moyenne d'une collecte des objectifs de cours d'analystes de plusieurs banques. Le deuxième chiffre est plus fiable du fait qu'il repose sur une base plus large. Mais demandez tout de même également toujours si l'action est valorisée, bon marché ou chère sur base d'une valorisation fondamentale, ce qui est plus solide et mieux étayé.Un objectif de cours est par conséquent intéressant pour présenter en un coup d'oeil le potentiel d'une action, mais il est en soi insuffisamment fiable. Souvent, un objectif de cours ne conduit pas à court terme au résultat prévu car toutes sortes de troubles-fête peuvent apparaître et compromettre le cours visé, comme le cours de change, le climat boursier général, des chiffres trimestriels décevants, des développements politiques, etc.