Vers onze heures, il cédait 0,1 pc à 2.518 points tout en restant équitablement partagé entre hausses et baisses et, avant de repasser peu après d'une fraction dans le vert. Fortis (2,86) et Umicore (23,82) emmenaient les baisses en cédant 1,7 et 1,1 pc, Bekaert (101,45) s'appréciant à l'opposé de 1,9 pc. Dexia (5,39) reperdait 0,3 pc alors que KBC (33,35) repartait de 0,6 pc à la hausse. Les télécoms étaient plus faibles avec des replis de 1,2 et 0,8 pc en Belgacom (25,70) et Mobistar (47,03) ; Telenet (18,31) cédant 0,1 pc. Hors indice, on remarquait par contre, perspectives revues à la hausse, l'envolée de 6,5 pc de Option (1,64) dont quelque 440.000 exemplaires avaient déjà changé de mains.

Colruyt (168,95) était repassée de 0,2 pc dans le rouge, rejoignant ainsi Delhaize (52,04) qui reculait d'autant. AB InBev (34,36) était quant à elle positive de 0,8 pc tandis que GDF Suez (29,38) gagnait 0,1 pc. Solvay (72,45) et UCB (30,93) valaient 0,7 et 0,8 pc de plus que lundi, Omega Pharma (35,79) s'appréciant de même de 0,9 pc. Deceuninck (1,55) bondissait de 4,7 pc pour près de 770.000 titres déjà négociés. OncoMethylome (4,42) reperdait par contre 3,3 pc tandis que IBA (8,80) résistait sans plus. D'Ieteren (295,51) et Exmar (6,23) reperdaient 1,2 et 5,6 pc. Roularta (16,70) et Punch International (6,30) chutaient également de 2,9 et 3,1 pc mais, dans des marchés peu étoffés. IPTE (2,68) perdait de même 1,8 pc, Barco (29,34) s'effritant tandis que Agfa-Gevaert (4,52) progressait de 0,4 pc.

L'euro s'inscrivait à 1,4937 USD dans la matinée de mardi, contre 1,4981 la veille vers 16H30. L'once d'or cédait 2,10 dollars à 1.168,60 dollars et le lingot se négociait autour de 25.150 euros, en progrès de 30 euros.

Vers onze heures, il cédait 0,1 pc à 2.518 points tout en restant équitablement partagé entre hausses et baisses et, avant de repasser peu après d'une fraction dans le vert. Fortis (2,86) et Umicore (23,82) emmenaient les baisses en cédant 1,7 et 1,1 pc, Bekaert (101,45) s'appréciant à l'opposé de 1,9 pc. Dexia (5,39) reperdait 0,3 pc alors que KBC (33,35) repartait de 0,6 pc à la hausse. Les télécoms étaient plus faibles avec des replis de 1,2 et 0,8 pc en Belgacom (25,70) et Mobistar (47,03) ; Telenet (18,31) cédant 0,1 pc. Hors indice, on remarquait par contre, perspectives revues à la hausse, l'envolée de 6,5 pc de Option (1,64) dont quelque 440.000 exemplaires avaient déjà changé de mains.Colruyt (168,95) était repassée de 0,2 pc dans le rouge, rejoignant ainsi Delhaize (52,04) qui reculait d'autant. AB InBev (34,36) était quant à elle positive de 0,8 pc tandis que GDF Suez (29,38) gagnait 0,1 pc. Solvay (72,45) et UCB (30,93) valaient 0,7 et 0,8 pc de plus que lundi, Omega Pharma (35,79) s'appréciant de même de 0,9 pc. Deceuninck (1,55) bondissait de 4,7 pc pour près de 770.000 titres déjà négociés. OncoMethylome (4,42) reperdait par contre 3,3 pc tandis que IBA (8,80) résistait sans plus. D'Ieteren (295,51) et Exmar (6,23) reperdaient 1,2 et 5,6 pc. Roularta (16,70) et Punch International (6,30) chutaient également de 2,9 et 3,1 pc mais, dans des marchés peu étoffés. IPTE (2,68) perdait de même 1,8 pc, Barco (29,34) s'effritant tandis que Agfa-Gevaert (4,52) progressait de 0,4 pc.L'euro s'inscrivait à 1,4937 USD dans la matinée de mardi, contre 1,4981 la veille vers 16H30. L'once d'or cédait 2,10 dollars à 1.168,60 dollars et le lingot se négociait autour de 25.150 euros, en progrès de 30 euros.