Les Bourses européennes s'inscrivaient en résolument en hausse mercredi en fin de journée, à la faveur d'indicateurs américains rassurants et des rumeurs d'une prochaine intervention chinoise pour soutenir son économie. L'attentisme était toutefois également de la partie à la veille d'un sommet européen crucial pour l'avenir de la zone euro mais qui suscite beaucoup d'interrogations chez les investisseurs.

Mercredi soir, le président français François Hollande et Mme Merkel se retrouveront à Paris. Les dirigeants européens se retrouvent jeudi à partir de 16H00 pour une réunion censée durer jusqu'à vendredi après-midi.

Europe

Aux actions, Roche Holding grappillait quelques points après avoir présenté son plan de restructuration qui se soldera par des suppressions d'emplois et la fermeture d'un laboratoire aux Etats-Unis.

Par ailleurs, la fusion de Xstrata avec Glencore ne fait décidemment pas l'unanimité. Après le mécontentement de plusieurs fonds de pension, c'est maintenant Qatar Holding, 2ème actionnaire de Xstrata, qui suggère de relever le ratio d'échange de 2,8 à 3,25. Ce qui revient à contester frontalement les termes de l'offre de Glencore.

Notons encore la belle progression de Portugal Telecom qui a annoncé un programme de rachat d'actions de 250 millions USD.

Bruxelles

A Bruxelles, Colruyt est de loin la valeur du jour sur la Bourse de Bruxelles avec une progression de plus de 12%. Le groupe de distribution a bouclé son exercice 2011-2012 (clôturé au 31 mars) sur des chiffres nettement supérieurs aux attentes alors que le marché craignait une mauvaise surprise. Le chiffre d'affaires est en hausse de 7,8% à 7,85 milliards d'euros. Les analystes tablaient sur une croissance moyenne de 7 %.

Les valeurs cycliques étaient une fois de plus reléguées en territoire négatif alors que la croissance globale bat de l'aile. Solvay était la lanterne rouge du Bel 20 ce mercredi.

Etats-Unis

La Bourse de New York a ouvert en hausse mercredi, après un indicateur encourageant aux Etats-Unis. Les commandes de biens durables ont rebondi aux Etats-Unis en mai après avoir baissé pendant deux mois, selon des chiffres du département du Commerce. Elles ont progressé de 1,1% par rapport au mois précédent, en données corrigées des variations saisonnières. Les analystes les donnaient en hausse de 0,5%.

Karine Huet