Le bénéfice net de l'exercice a atteint 17,9 millions d'euros, contre 26,8 millions un an plus tôt. Le résultat d'exploitation est en légère baisse (-1,9%) à 12,7 millions d'euros. Le chiffre d'affaires augmente, de son côté, de 5,6% à 265,6 millions. Les effectifs ont diminué de 65 personnes entre le 1er avril 2008 et mars 2009, pour atteindre 1.764 unités vu le gel des embauches en raison de la récession au 4e trimestre.

"Nous prévoyons que les niveaux d'activité du 4ème trimestre se poursuivront durant les deux trimestres suivants de l'exercice financier en cours, entraînant une réduction des recettes sur une base annuelle, bien que nous ayons confiance dans notre capacité à continuer de limiter l'impact sur nos marges par une gestion rigoureuse de nos coûts", a commenté Bruno Segers, le patron de l'entreprise. "Avec l'intégration pratiquement terminée et un bilan solide avec de bons flux de trésorerie, nous disposons à présent d'une structure capable de poster une croissance organique et des acquisitions sélectives, nous permettant de renforcer notre portefeuille de solutions et/ou d'élargir notre couverture régionale au cours des 12 prochains mois", a-t-il conclu.