Pendant longtemps, Recticel a semblé assoupi. D'abord freiné par le coût potentiel de l'enquête européenne sur le cartel de la mousse de polyuréthane, le groupe s'est ensuite longtemps cherché. Recticel devait investir dans son pôle isolation, en pleine croissance, mais ne savait avec quels moyens et en poursuivant quelles autres activités.
...

Pendant longtemps, Recticel a semblé assoupi. D'abord freiné par le coût potentiel de l'enquête européenne sur le cartel de la mousse de polyuréthane, le groupe s'est ensuite longtemps cherché. Recticel devait investir dans son pôle isolation, en pleine croissance, mais ne savait avec quels moyens et en poursuivant quelles autres activités. Son concurrent Kingspan a essayé à plusieurs reprises d'en profiter en proposant une offre de rachat. Finalement, après quasiment une décennie de surplace, tout s'est accéléré l'année dernière pour Recticel. Le groupe belge a enfin trouvé un repreneur pour ses activités automobiles (garnissage intérieur) et sa part dans une coentreprise. Les 210 millions d'euros ainsi obtenus ont été rapidement réinvestis dans la reprise de FoamPartner, actif dans les mousses de spécialité à plus haute valeur ajoutée. Ouf! Après 10 ans, Recticel a enfin une stratégie! Elle est donc désormais axée sur les mousses de spécialité et évidemment l'isolation. Le groupe n'a d'ailleurs pas tardé à le confirmer avec l'annonce la semaine dernière du rachat de Gor-Stal pour 30 millions d'euros. Lire aussi: Bien engagé, le repositionnement stratégique de RecticelLa société polonaise doit devenir sa tête de pont en Europe centrale et orientale, également concernée évidemment par la directive européenne de généralisation des bâtiments (quasiment) zéro énergie dès cette année dans le neuf. Tout n'est toutefois pas encore réglé pour Recticel. Le groupe cherche encore un repreneur pour sa division literie, connaît un lancement difficile pour sa nouvelle usine d'isolants en Finlande et a fort à faire avec les bonds des prix des matières premières. Mais il sait enfin où il va et jouit de perspectives de croissance assez favorables.