Au niveau économique, les chiffres du PIB britannique ont globalement été confirmés avec une croissance de 0,7% en glissement trimestriel au cours des trois derniers mois de 2013.

Europe : Airbus

Les chiffres annuels d'Airbus, ex EADS, ont finalement été bien accueillis avec un bond de 21% de son bénéfice opérationnel à 3,6 milliards et un carnet de commande record de 687 milliards. Le groupe se montre toutefois prudent pour 2014 tablant sur une activité stable.

Europe : Bouygues

À Paris toujours, Bouygues a fini en légère hausse sur fond de résultats meilleurs que prévu. Hors dépréciation de la valeur de sa participation dans Alstom, son bénéfice net a progressé de 2% à 647 millions, le conglomérat étant parvenu à stabiliser les résultats de sa division télécoms.

Bruxelles : UCB - AB InBev

Au sein du Bel, UCB a fini en nette hausse après un début de séance mouvementé à la suite de la publication de chiffres annuelles sans surprise, la croissance de ses nouveaux médicaments compensant le recul du Keppra. Le groupe relève son dividende annuel de 2% à 1,04 euro par action.

AB InBev a profité de chiffres meilleurs que prévu, son résultat ebitda ajusté ayant atteint 5,2 milliards de dollars contre un consensus de 5 milliards de dollars. Le premier brasseur mondial porte son dividende annuel à 2,05 euros par action, y inclus un acompte de 0,60 euro déjà versé.

Bruxelles : Solvay - Picanol

Solvay s'est stabilisé après une première partie de séance en nette baisse. Le groupe chimique a sans surprise vu ses résultats baissaient l'année dernière, le chiffre d'affaires reculant de 5%.

Hors indice, Picanol a chuté à la suite de prévisions décevantes, le spécialiste des métiers à tisser prévoyant un recul de ses ventes en ce début d'année après une croissance de 21% de ses ventes en 2013.

États-Unis : tendance

Les marchés américains évoluaient en hausse à la mi-séance profitant de l'annonce d'un rebond inattendu des ventes de logements neufs en janvier aux États-Unis.

États-Unis : Abercrombie & Fitch

Le spécialiste américain du prêt-à-porter a émis des prévisions sensiblement supérieures aux attentes, estimant son bénéfice par action à entre 2,15 et 2,35 dollars par action cette année contre un consensus de 1,62 dollar.

Au niveau économique, les chiffres du PIB britannique ont globalement été confirmés avec une croissance de 0,7% en glissement trimestriel au cours des trois derniers mois de 2013. Europe : Airbus Les chiffres annuels d'Airbus, ex EADS, ont finalement été bien accueillis avec un bond de 21% de son bénéfice opérationnel à 3,6 milliards et un carnet de commande record de 687 milliards. Le groupe se montre toutefois prudent pour 2014 tablant sur une activité stable. Europe : Bouygues À Paris toujours, Bouygues a fini en légère hausse sur fond de résultats meilleurs que prévu. Hors dépréciation de la valeur de sa participation dans Alstom, son bénéfice net a progressé de 2% à 647 millions, le conglomérat étant parvenu à stabiliser les résultats de sa division télécoms.Bruxelles : UCB - AB InBevAu sein du Bel, UCB a fini en nette hausse après un début de séance mouvementé à la suite de la publication de chiffres annuelles sans surprise, la croissance de ses nouveaux médicaments compensant le recul du Keppra. Le groupe relève son dividende annuel de 2% à 1,04 euro par action.AB InBev a profité de chiffres meilleurs que prévu, son résultat ebitda ajusté ayant atteint 5,2 milliards de dollars contre un consensus de 5 milliards de dollars. Le premier brasseur mondial porte son dividende annuel à 2,05 euros par action, y inclus un acompte de 0,60 euro déjà versé.Bruxelles : Solvay - PicanolSolvay s'est stabilisé après une première partie de séance en nette baisse. Le groupe chimique a sans surprise vu ses résultats baissaient l'année dernière, le chiffre d'affaires reculant de 5%.Hors indice, Picanol a chuté à la suite de prévisions décevantes, le spécialiste des métiers à tisser prévoyant un recul de ses ventes en ce début d'année après une croissance de 21% de ses ventes en 2013.États-Unis : tendanceLes marchés américains évoluaient en hausse à la mi-séance profitant de l'annonce d'un rebond inattendu des ventes de logements neufs en janvier aux États-Unis.États-Unis : Abercrombie & FitchLe spécialiste américain du prêt-à-porter a émis des prévisions sensiblement supérieures aux attentes, estimant son bénéfice par action à entre 2,15 et 2,35 dollars par action cette année contre un consensus de 1,62 dollar.