Le fonds propose désormais 300 millions d'euros en cash au lieu de 275 millions initialement, a annoncé un porte-parole de la société d'investissement américaine basée à Bruxelles. Par ailleurs, RHJ International demanderait une aide d'Etat de 3,2 milliards d'euros au lieu de 3,8 milliards d'euros. La chancelière allemande Angela Merkel espère trouver une solution pour Opel avant les élections parlementaires allemandes du 27 septembre prochain. Deux concurrents sont toujours en lice pour le rachat d'Opel: RHJI et Magna, un équipementier austro-canadien.