RHJ International travaille sur une nouvelle offre améliorée qui sera présentée lundi ou mardi, selon des sources proches du dossier. Jusqu'à présent, c'est l'équipementier austro-canadien Magna qui est en bonne position pour reprendre Opel. Fin mai, Magna et GM, ancienne maison-mère d'Opel, avaient signé une lettre d'intention sous le patronage du gouvernement allemand qui apporte une conséquente aide financière. Mais depuis, les discussions sont parfois vives et GM a tout fait pour améliorer le rapport de forces en sa faveur. Le chinois BAIC a aussi déposé une offre sur Opel et sa consoeur britannique Vauxhall.

L'investisseur RHJ International, basé à Bruxelles, a confirmé lundi être en phase de négociations avec General Motors, ancienne maison-mère d'Opel, en vue d'une reprise de l'actionnariat majoritaire du constructeur automobile allemand, sous le giron duquel tomberait le Britannique Vauxhall. "Ces négociations sont en cours depuis quelques semaines et nous nous trouvons à un stade avancé" des discussions, peut-on lire dans un bref communiqué.

Nouvelle offre sur Opel: RHJI confirme des négociations en cours