La compagnie a également indiqué que son nombre de passagers avait augmenté de 14 pc par rapport à l'année comptable précédente. Ryanair a ajouté qu'elle verserait un dividende non-récurrent aux actionnaires pour un total de 500 millions d'euros, une première pour la compagnie. Ces résultats qui interviennent après une perte enregistrée en 2008-2009, ne reprennent pas le coût engendré par la perturbation des schémas de vols à la suite du nuage de cendres du volcan islandais qui avait maintenu l'espace aérien fermé en différents endroits d'Europe en avril. Ce coût est estimé à 50 millions d'euros.