"Cette légère diminution est imputable d'une part au métier de la protection de la plante, du aux retards de démarrage des campagnes agricoles, et d'autre part au métier de la distribution de produits agro alimentaires, qui a connu une légère baisse de son activité au premier trimestre, néanmoins L'EBITDA consolidé du Groupe progresse sensiblement", commente le groupe sans donné d'autres détaille chiffrés. Concernant les perspectives pour l'année, la société pointe du doigt un contexte qui reste difficile, "les marchés sont fragiles et la visibilité est encore faible. Toutefois, forts des indications que nous avons à ce jour, il semble bien que pour nos activités traditionnelles nous pouvons être confiants quant au redressement des résultats en 2010 ", assure-t-on chez Sapec.