Vous vous souvenez du tollé suscité par le projet de prise de participation de 14 % du chinois State Grid au capital du gestionnaire de réseaux d'électricité et de gaz Eandis ? L'entreprise d'Etat chinoise avait fait l'offre la plus alléchante mais parmi les trois offres les plus élevées figuraient également deux fonds de pension, un fonds néerlandais et un fonds australien.
...