En Belgique, l'année 2021 a été marquée par l'IPO d'Azelis, la plus importante (plus de deux milliards de dollars) depuis 14 ans, relève Baker McKenzie. Il s'agit de la huitième plus grande introduction en Bourse en Europe de l'année.

Le cabinet de conseil relève également l'arrivée de Biotalys et TheraVet, qui confirme "une nouvelle fois l'attractivité d'Euronext Brussels dans le domaine des biotechnologies au sens large". L'année 2021 aura aussi connu la double cotation au Nasdaq de Nyxoah et MDxHealth.

"La Belgique a une fois de plus prouvé qu'elle reste très attrayante pour les sociétés de biotechnologie. L'écosystème belge d'investisseurs, d'analystes et d'autres acteurs du marché offre une voie efficace vers une introduction en Bourse", avance, dans le communiqué, Roel Meers, Partner Capital Markets chez Baker McKenzie.

La Bourse de Bruxelles a également connu 18 augmentations de capital de sociétés déjà cotées. Elle joue ainsi "pleinement son rôle de source publique de financement", salue Baker McKenzie.

"Les prévisions pour 2022 restent bonnes, compte tenu du nombre de projets en cours de réalisation", ajoute Roel Meers.

En Belgique, l'année 2021 a été marquée par l'IPO d'Azelis, la plus importante (plus de deux milliards de dollars) depuis 14 ans, relève Baker McKenzie. Il s'agit de la huitième plus grande introduction en Bourse en Europe de l'année. Le cabinet de conseil relève également l'arrivée de Biotalys et TheraVet, qui confirme "une nouvelle fois l'attractivité d'Euronext Brussels dans le domaine des biotechnologies au sens large". L'année 2021 aura aussi connu la double cotation au Nasdaq de Nyxoah et MDxHealth. "La Belgique a une fois de plus prouvé qu'elle reste très attrayante pour les sociétés de biotechnologie. L'écosystème belge d'investisseurs, d'analystes et d'autres acteurs du marché offre une voie efficace vers une introduction en Bourse", avance, dans le communiqué, Roel Meers, Partner Capital Markets chez Baker McKenzie. La Bourse de Bruxelles a également connu 18 augmentations de capital de sociétés déjà cotées. Elle joue ainsi "pleinement son rôle de source publique de financement", salue Baker McKenzie. "Les prévisions pour 2022 restent bonnes, compte tenu du nombre de projets en cours de réalisation", ajoute Roel Meers.