Avec, à la clé de cette étude, une révision à la hausse de son objectif de cours, désormais fixé à 70 euros contre 50 euros précédemment. Puisque cet objectif de cours revu est quasiment égal au cours actuel de l'action Solvay, Morgan Stanley reste à "equal weigth" sur la valeur. Les analystes de la banque justifient leur nouveau prix par un léger "upgrade" des divisions chimie et plastiques et une valeur accrue pour la pharmacie par rapport aux précédentes estimations de Morgan Stanley.

Selon la société, Solvay pourrait dépenser jusqu'à 7,2 milliards d'euros en acquisitions. "Le ratio dettes sur fonds propres de Solvay est actuellement de 45%. Nous estimons que Solvay pourrait aller jusqu'à 55%, ce qui lui offre un endettement de 4 milliards auxquels s'ajoutent les 3,2 milliards d'euros de cash".

Avec, à la clé de cette étude, une révision à la hausse de son objectif de cours, désormais fixé à 70 euros contre 50 euros précédemment. Puisque cet objectif de cours revu est quasiment égal au cours actuel de l'action Solvay, Morgan Stanley reste à "equal weigth" sur la valeur. Les analystes de la banque justifient leur nouveau prix par un léger "upgrade" des divisions chimie et plastiques et une valeur accrue pour la pharmacie par rapport aux précédentes estimations de Morgan Stanley.Selon la société, Solvay pourrait dépenser jusqu'à 7,2 milliards d'euros en acquisitions. "Le ratio dettes sur fonds propres de Solvay est actuellement de 45%. Nous estimons que Solvay pourrait aller jusqu'à 55%, ce qui lui offre un endettement de 4 milliards auxquels s'ajoutent les 3,2 milliards d'euros de cash".