La SRIW avait essuyé, pour la première fois en 2008, une perte, rappelle le journal. Et cette perte s'élevait à 10,397 millions d'euros. Le bon résultat pour 2009 s'explique notamment "par une reprise en 2009 de fortes réductions de valeur que nous avons faites en 2008 et de cessions de nos participations dans certaines entreprises", selon Olivier Vanderijst, président du comité de direction de la SRIW. Les bons résultats de la SRIW feront le bonheur du gouvernement wallon, lequel aurait pour l'instant, du mal à trouver des budgets pour assurer le financement du plan Marshall 2. Vert. Grâce à ses résultats positifs, la SRWI va, en effet, pouvoir verser des dividendes à la Région wallonne, soit un montant d'environ 15,2 millions d'euros.

La SRIW avait essuyé, pour la première fois en 2008, une perte, rappelle le journal. Et cette perte s'élevait à 10,397 millions d'euros. Le bon résultat pour 2009 s'explique notamment "par une reprise en 2009 de fortes réductions de valeur que nous avons faites en 2008 et de cessions de nos participations dans certaines entreprises", selon Olivier Vanderijst, président du comité de direction de la SRIW. Les bons résultats de la SRIW feront le bonheur du gouvernement wallon, lequel aurait pour l'instant, du mal à trouver des budgets pour assurer le financement du plan Marshall 2. Vert. Grâce à ses résultats positifs, la SRWI va, en effet, pouvoir verser des dividendes à la Région wallonne, soit un montant d'environ 15,2 millions d'euros.