Europe

Parmi les grands indices européens, le Dax a subi une baisse plus marquée que la moyenne, l'indice allemand souffrant du recul des valeurs industrielles et de Commerzbank.

La banque allemande a lourdement chuté en Bourse après l'annonce d'une augmentation de capital de 176,5 millions d'euros destinée à payer les bonus promis pour l'année dernière et permettant à Commerzbank de renforcer ses ratios de solvabilité.

A Paris, Veolia a clôturé en hausse à contre-courant de la tendance grâce à la revente de ses activités eau au Royaume-Uni pour une valeur d'entreprise de 1,54 milliard d'euros. Cette cession fait partie intégrante du plan de désendettement de leader mondial du secteur de l'environnement.

Bruxelles

A Bruxelles, Ageas s'est envolé au sein du Bel 20. L'assureur a trouvé un accord avec l'État néerlandais concernant plusieurs points de litige hérités de l'ex-Fortis qui se solderont par un versement de 400 millions d'euros au profit d'Ageas.

Comme ailleurs en Europe, les valeurs industrielles ont connu une journée difficile à l'image de Solvay et de Umicore qui ont clôturé la séance en queue de peloton au sein du Bel20.

Hors de l'indice, Atenor a profité de l'annonce de la signature d'un compromis de vente à terme avec la Parlement européen concernant un nouvel immeuble de bureaux de 32000 m2 devant être construit dans le quartier européen.

États-Unis

Les marchés américains chutaient à la mi-séance, les investisseurs se montrant prudents en raison de l'incertitude entourant le sommet européen et de l'annonce de nouveaux chiffres plus élevés que prévu au niveau des inscriptions hebdomadaires au chômage.La tendance était également plombée par le secteur bancaire à la suite d'informations de presse concernant la perte de trading de JP Morgan Chase. Elle pourrait 9 milliards de dollars selon un document interne à la banque publié par le New York Times contre une estimation publique de 2 milliards de dollars.

CB