Cette activité fait partie d'une ligne de production installée à Tessenderlo. "Cette décision stratégique a été motivée par des problèmes structurels sur le marché européen et par la concurrence chinoise", précise le communiqué. Concrètement, la production sera systématiquement démantelée courant 2010 et les travailleurs seront progressivement réaffectés dans d'autres départements. La cession d'activité entraînera la perte d'une quarantaine d'emplois. Aucun licenciement sec n'est prévu.

Cette activité fait partie d'une ligne de production installée à Tessenderlo. "Cette décision stratégique a été motivée par des problèmes structurels sur le marché européen et par la concurrence chinoise", précise le communiqué. Concrètement, la production sera systématiquement démantelée courant 2010 et les travailleurs seront progressivement réaffectés dans d'autres départements. La cession d'activité entraînera la perte d'une quarantaine d'emplois. Aucun licenciement sec n'est prévu.