Tessenderlo va donc revendre Farchemia et Calaire Chimie à International Chemical Investors Group. Si on y ajoute la fermeture annoncée de l'usine d'intermédiaire pharmaceutiques dans le cadre du projet d'investissements de 75 millions sur le site de Loos, Tessenderlo se sera donc séparé de pas moins de 3 unités de production d'ingrédients pharmaceutiques en une semaine.

Cette activité n'entre il est vrai dans la stratégie du groupe chimique qui se concentre désormais sur les produits et services spécialisés dans les domaines de l'alimentaire, de l'agriculture, de la gestion de l'eau et de la valorisation des matières résiduelles biologiques.

Tessenderlo n'a pas dévoilé les détails de l'opération mais le prix doit être assez peu élevé, les deux sociétés vendues représentant un chiffre d'affaires de l'ordre de 70-75 millions d'euros avec des marges faibles.

Cette cession permet toutefois au groupe de faire un nouveau pas dans son processus de réorganisation entamé l'année dernière. Le chemin est toutefois encore long pour Tessenderlo avant d'atteindre son objectif de devenir un groupe chimique spécialisé et prometteur.

Cédric Boitte

www.accioz.be

Tessenderlo va donc revendre Farchemia et Calaire Chimie à International Chemical Investors Group. Si on y ajoute la fermeture annoncée de l'usine d'intermédiaire pharmaceutiques dans le cadre du projet d'investissements de 75 millions sur le site de Loos, Tessenderlo se sera donc séparé de pas moins de 3 unités de production d'ingrédients pharmaceutiques en une semaine.Cette activité n'entre il est vrai dans la stratégie du groupe chimique qui se concentre désormais sur les produits et services spécialisés dans les domaines de l'alimentaire, de l'agriculture, de la gestion de l'eau et de la valorisation des matières résiduelles biologiques.Tessenderlo n'a pas dévoilé les détails de l'opération mais le prix doit être assez peu élevé, les deux sociétés vendues représentant un chiffre d'affaires de l'ordre de 70-75 millions d'euros avec des marges faibles.Cette cession permet toutefois au groupe de faire un nouveau pas dans son processus de réorganisation entamé l'année dernière. Le chemin est toutefois encore long pour Tessenderlo avant d'atteindre son objectif de devenir un groupe chimique spécialisé et prometteur.Cédric Boittewww.accioz.be