Avec cette acquisition, Thomas Cook espère consolider sa position de deuxième voyagiste en Allemagne et accroître encore sa forte présence en Turquie, une destination stratégiquement importante pour le groupe, explique-t-il dans son communiqué. Oger Tours, fondé en 1969, a réalisé sur l'année dernière, achevée le 31 octobre avec un chiffre d'affaires de 256 millions d'euros, un bénéfice d'exploitation de 3,3 millions d'euros. La perte avant impôt se chiffre à 7,3 millions d'euros, due à une dépréciation d'actifs exceptionnelle de 8,8 millions d'euros.

Avec cette acquisition, Thomas Cook espère consolider sa position de deuxième voyagiste en Allemagne et accroître encore sa forte présence en Turquie, une destination stratégiquement importante pour le groupe, explique-t-il dans son communiqué. Oger Tours, fondé en 1969, a réalisé sur l'année dernière, achevée le 31 octobre avec un chiffre d'affaires de 256 millions d'euros, un bénéfice d'exploitation de 3,3 millions d'euros. La perte avant impôt se chiffre à 7,3 millions d'euros, due à une dépréciation d'actifs exceptionnelle de 8,8 millions d'euros.