En proie à des résultats commerciaux décevants aux États-Unis, ThromboGenics a annoncé avoir mandaté Morgan Stanley pour l'aider à trouver le meilleur moyen de commercialiser son Jetrea aux États-Unis. Les premiers mois de vente furent il est vrai décevants et la décision de ThromboGenics est sans doute le signe que la situation ne s'est pas améliorée malgré le renforcement des équipes commerciales à l'automne.

Les marchés spéculent dans la foulée sur une reprise de ThromboGenics dont les principaux actifs sont le Jetrea et sa trésorerie. Le favori des analystes de KBC Securities est Regeneron mais. Novartis est également un sérieux prétendant alors que sa filiale Alcon commercialise déjà le Jetrea dans le reste du monde.

Cédric Boitte