TiGenix a indiqué que ses ventes de ChondroCelect ont crû de 152% au troisième trimestre à 1,1 million d'euros grâce notamment au remboursement de ce traitement régénérateur du cartilage du genou par les autorités néerlandaises. La société a également indiqué s'attendre à obtenir le remboursement du ChondroCelect dans au moins un grand pays européen (France, Allemagne ou Espagne) au cours de prochains mois.

La trésorerie de TiGenix a par contre de nouveau fondu de 11,7 millions fin juin à 8 millions fin septembre. Le management prévoit toutefois que cela sera suffisant jusqu'à la fin 2013 grâce à la hausse des ventes de ChondroCelect et à la signature d'un partenariat pour le Cx601, un candidat-médicament pour le traitement des fistules périanales dans la dernière phase des études cliniques.

Après plusieurs années de galère, TiGenix confirme donc son redressement grâce à l'accélération de la commercialisation du ChondroCelect et aux avancées enregistrées au sein du pipeline. Le seul problème majeur de la société demeure son financement.

Cédric Boitte

www.accioz.be

TiGenix a indiqué que ses ventes de ChondroCelect ont crû de 152% au troisième trimestre à 1,1 million d'euros grâce notamment au remboursement de ce traitement régénérateur du cartilage du genou par les autorités néerlandaises. La société a également indiqué s'attendre à obtenir le remboursement du ChondroCelect dans au moins un grand pays européen (France, Allemagne ou Espagne) au cours de prochains mois.La trésorerie de TiGenix a par contre de nouveau fondu de 11,7 millions fin juin à 8 millions fin septembre. Le management prévoit toutefois que cela sera suffisant jusqu'à la fin 2013 grâce à la hausse des ventes de ChondroCelect et à la signature d'un partenariat pour le Cx601, un candidat-médicament pour le traitement des fistules périanales dans la dernière phase des études cliniques.Après plusieurs années de galère, TiGenix confirme donc son redressement grâce à l'accélération de la commercialisation du ChondroCelect et aux avancées enregistrées au sein du pipeline. Le seul problème majeur de la société demeure son financement.Cédric Boittewww.accioz.be