Aux États-Unis, les inscriptions hebdomadaires au chômage ont reculé de 362 000 à 350 000, ce qui reste supérieur au consensus des économistes de 340 000.

Europe : Pernod Ricard - Daimler

Sur les marchés d'actions, Pernod Ricard a fini en nette baisse après un rapport trimestriel décevant. Le co-leader mondial de spiritueux a comme Diageo souffert du ralentissement des pays émergents l'obligeant à ramener sa prévision de croissance de son bénéfice opérationnel à entre 4 et 5% pour son exercice 2013-2014, au plus bas depuis la crise 2009.

Daimler continue par contre à afficher des chiffres solides avec une hausse de 16% à 2,23 milliards de son bénéfice opérationnel au troisième trimestre, mieux que le consensus de 2,09 milliards.

Europe : Celesio - Crédit Suisse

À Francfort, Celesio a clôturé en hausse après l'officialisation d'une offre de rachat de 3,9 milliards (23 euros par action) de son concurrent américain dans la distribution de produits pharmaceutique McKesson.

À Zurich, les résultats trimestriels de Crédit Suisse ont déçu. Son bénéfice net a plafonné à 454 millions de francs suisses alors que les analystes prévoyaient en moyenne un profit de 724 millions.

Bruxelles : Umicore - ThromboGenics

Au sein du Bel 20, ThromboGenics s'est de nouveau distingué confirmant son rebond des derniers jours.

Umicore clôture en légère hausse. Le groupe a précisé que ses chiffres annuels se situeront dans le bas de sa fourchette de prévision en raison de la baisse du prix des métaux précieux. Umicore a également dévoilé un important plan d'investissement destiné à doper sa capacité de recyclage.

Bruxelles : Deceuninck - Nyrstar

Hors indice, Deceuninck a bondi de plus de 10% grâce à un rapport d'activité trimestriel marqué par un rebond de 5,1% des volumes écoulés, signant une nette amélioration par rapport au premier semestre malgré le recul dans les pays émergents

Nyrstar a par contre clôturé dans le rouge en raison d'une production minière inférieure aux attentes tant pour le troisième trimestre que pour l'ensemble de l'année.

États-Unis : tendance

Les marchés américains progressaient timidement en début de séance, les investisseurs se tournant déjà la prochaine réunion de la Fed la semaine prochaine. Les économistes s'attendent à ce que la Réserve fédérale maintienne sa politique accommodante.

États-Unis : Symantec

Symantec chutait lourdement à la mi-séance, son bénéfice a certes dépassé les attentes mais ses prévisions ont largement déçu, le groupe prévoyant d'atteindre un bénéfice par action de 0,41 à 0,43 dollar au trimestre en cours contre un consensus de 0,51 dollar.