UPS ne rachètera donc pas TNT Express pour 5,16 milliard d'euros (9,50 euros par action) malgré les enjeux stratégiques de l'opération. En rachetant le groupe néerlandais, UPS aurait en effet atteint une taille critique en Europe avec une part de marché similaire à DHL, leader sur le Vieux-Continent et filiale de la Deutsche Post.

L'opération était également importante pour TNT Express qui aurait ainsi pu englober ses activités américaines chroniquement déficitaires au sein de la filiale locale d'UPS.

Au vu des enjeux, le groupe américain s'était montré prêt à faire des concessions afin d'obtenir le feu vert des autorités européennes de la concurrence inquiètes de la disparition d'un concurrent supplémentaire dans le secteur de la messagerie qui présente déjà toutes les caractéristiques d'un oligopole.

À noter que TNT Express pourra se consoler avec le dédommagement de 200 millions d'euros qu'il recevra d'UPS étant donné l'abandon de son offre de rachat.

Cédric Boitte

www.accioz.be

UPS ne rachètera donc pas TNT Express pour 5,16 milliard d'euros (9,50 euros par action) malgré les enjeux stratégiques de l'opération. En rachetant le groupe néerlandais, UPS aurait en effet atteint une taille critique en Europe avec une part de marché similaire à DHL, leader sur le Vieux-Continent et filiale de la Deutsche Post. L'opération était également importante pour TNT Express qui aurait ainsi pu englober ses activités américaines chroniquement déficitaires au sein de la filiale locale d'UPS.Au vu des enjeux, le groupe américain s'était montré prêt à faire des concessions afin d'obtenir le feu vert des autorités européennes de la concurrence inquiètes de la disparition d'un concurrent supplémentaire dans le secteur de la messagerie qui présente déjà toutes les caractéristiques d'un oligopole.À noter que TNT Express pourra se consoler avec le dédommagement de 200 millions d'euros qu'il recevra d'UPS étant donné l'abandon de son offre de rachat.Cédric Boittewww.accioz.be