En chiffres bruts, TNT Express a vu son bénéfice opérationnel chuter de 85,5% à 9 millions. Corrigés des frais de restructuration et des taux de change, le profit opérationnel recule de 15,6% à 54 millions, ce qui témoigne d'une amélioration par rapport au premier semestre (-31,6%). Ce redressement s'explique par les réductions de coûts, le chiffre d'affaire reculant de 1,8% sur une base organique.

En Bourse, les investisseurs saluent aussi la confirmation des objectifs 2015 prévoyant d'atteindre une croissance organique de 2% l'an grâce notamment à la sortie de récession en Europe et surtout, une marge opérationnelle de 8% contre 3,2% au cours des 9 premiers mois de l'année. TNT Express mise sur les réductions de coûts et la vente des activités déficitaires, à savoir surtout le marché domestique au Brésil et en Chine où il y a suroffre et où le groupe n'atteint pas la taille critique.

En Bourse, le titre affiche toujours une nette décote par rapport au prix de 9,50 euros proposé par UPS l'année dernière.

Cédric Boitte