L'entrée dans la saison d'annonce des résultats des entreprises freine également les ardeurs des donneurs d'ordres. Le Nikkei 225, moyenne non pondérée des 225 valeurs vedettes, a abandonné 236,95 points (-2,55%) pour finir à 9.050,33 points, son plus bas niveau de clôture depuis mi-mai. L'indice élargi Topix de tous les titres du premier tableau a quant à lui terminé en baisse de 20,08 point (-2,30%) à 852,42 points.

Le dollar s'échangeait lundi aux alentours de 92,2 yens, un niveau qui pénalise les entreprises japonaises sur les marchés extérieurs. Les investisseurs optent en outre pour une attitude prudente à cause d'incertitudes sur l'évolution conjoncturelle internationale et aussi du fait de probables élections législatives anticipées au Japon fin août, ont indiqué des courtiers.