Toutefois, l'ascension des valeurs a été freinée par des investisseurs qui, ayant peur de se brûler les ailes, ont préféré lester leurs poches de bénéfices réalisés au cours des cinq précédentes séances, selon des courtiers.

En clôture mercredi, l'indice Nikkei 225, moyenne non pondérée des 225 valeurs vedettes, s'est élevé de 37,36 points (+0,38%) pour finir à 9.741,67 points. Il se situe à son plus haut niveau de l'année 2009 qui est aussi le plus élevé depuis le 7 octobre 2008 (10.155 points), avant une violente chute des valeurs le lendemain.

Au cours des six dernières séances, Le Nikkei a gagné quelque 431 points (+4,6%). L'indice élargi Topix de tous les titres du premier tableau a pour sa part terminé la journée de mercredi sur un gain de 0,94 point (+0,10%) par rapport à la veille, pour s'afficher à 914,50 points.