Les nombreuses statistiques publiées dans la matinée, à commencer par la production industrielle d'avril, ont conforté les investisseurs dans leur opinion que le pire de la crise est peut-être passé, mais que la situation reste mauvaise sur le front de l'emploi. En clôture, l'indice Nikkei 225, moyenne non pondérée des 225 valeurs vedettes, s'est élevé de 71,11 points (+0,75%) par rapport à jeudi pour s'afficher à 9.522,50 points, niveau de fin de séance le plus élevé depuis le 15 octobre 2008. L'indice élargi Topix de tous les titres du premier tableau a pour sa part fini sur un maigre gain de 2,32 points (+0,26%) par rapport à la veille, pour s'établir à 897,91 points. Le dollar est redescendu dans la journée aux alentours de 96,5 yens après avoir brièvement franchi le seuil des 97 yens, un mouvement qui a incité les donneurs d'ordres à empocher des bénéfices, selon des courtiers.