En mars, l'Observatoire des prix du SPF Economie a enregistré les plus fortes hausses de prix depuis mars 1983. En conséquence, les consommateurs belges commencent à se comporter différemment, selon une enquête, réalisée par Ipsos entre le 15 et le 23 mars, auprès d'un échantillon de 1 005 Belges.

L'inflation pèse-t-elle sur le budget des Belges ?

"58 % des Belges pensent que les prix des biens et services qu'ils achètent régulièrement ont augmenté de 1 à 10 % et 42 % estiment qu'ils ont augmenté de plus de 10 %. Or cette estimation de l'inflation par les Belges ne diffère pas fondamentalement des statistiques officielles sur l'inflation."

Malgré l'indexation des salaires, les Belges se serrent-ils la ceinture ?

"Plus de 40 % des personnes interrogées essaient d'économiser sur les dépenses quotidiennes, comme la nourriture et les vêtements. Si 38 % dépensent moins dans les bars ou les restaurants, 34 % économisent sur les activités de loisirs, comme le cinéma et les parcs d'attractions, et 31 % sur les voyages. Tout cela pourrait entraîner un fort ralentissement de l'économie belge, ce qui pourrait interrompre temporairement la reprise économique amorcée après la pandémie. Cela semble confirmer nos prévisions qu'il y aurait au moins un trimestre de contraction cette année."

Comment les Belges font-ils face à la hausse des prix de l'énergie ?

"Près de trois quarts des Belges disent ressentir la hausse des coûts énergétiques et 51 % ont baissé le chauffage d'un degré. Les Belges ont baissé la température du thermostat bien plus que leurs voisins européens."

En mars, l'Observatoire des prix du SPF Economie a enregistré les plus fortes hausses de prix depuis mars 1983. En conséquence, les consommateurs belges commencent à se comporter différemment, selon une enquête, réalisée par Ipsos entre le 15 et le 23 mars, auprès d'un échantillon de 1 005 Belges.L'inflation pèse-t-elle sur le budget des Belges ?"58 % des Belges pensent que les prix des biens et services qu'ils achètent régulièrement ont augmenté de 1 à 10 % et 42 % estiment qu'ils ont augmenté de plus de 10 %. Or cette estimation de l'inflation par les Belges ne diffère pas fondamentalement des statistiques officielles sur l'inflation."Malgré l'indexation des salaires, les Belges se serrent-ils la ceinture ?"Plus de 40 % des personnes interrogées essaient d'économiser sur les dépenses quotidiennes, comme la nourriture et les vêtements. Si 38 % dépensent moins dans les bars ou les restaurants, 34 % économisent sur les activités de loisirs, comme le cinéma et les parcs d'attractions, et 31 % sur les voyages. Tout cela pourrait entraîner un fort ralentissement de l'économie belge, ce qui pourrait interrompre temporairement la reprise économique amorcée après la pandémie. Cela semble confirmer nos prévisions qu'il y aurait au moins un trimestre de contraction cette année."Comment les Belges font-ils face à la hausse des prix de l'énergie ?"Près de trois quarts des Belges disent ressentir la hausse des coûts énergétiques et 51 % ont baissé le chauffage d'un degré. Les Belges ont baissé la température du thermostat bien plus que leurs voisins européens."