Sur les marchés obligataires, les investisseurs ont dû réajuster leurs attentes de rendement pour les prochaines années. Les incertitudes ont diminué ces derniers mois, notamment en ce qui concerne la politique européenne. Mais il reste encore de nombreux facteurs d'inquiétude, notamment au niveau de la Chine en 2018, de la mise en place de la politique fiscale américaine, et des politiques monétaires qui seront menées en Europe et aux Etats-Unis durant les prochains trimestres.
...