UCB a annoncé les premiers résultats de la Phase IIIb, récemment terminée, consernant le certolizumab pegol. Il s'agit d'un essai clinique global, randomisé, en double aveugle et sous placebo, destiné à évaluer l'efficacité et l'innocuité du certolizumab pegol, un fragment Fab pégylé d'un anticorps monoclonal anti-TNF alpha humain, auprès de patients atteints de la maladie de Crohn, modérée à grave. L'étude a été menée sur plus de 400 patients adultes, de mars 2008 à août 2009, dans 104 centres médicaux répartis dans le monde entier.

Le premier objectif de cette étude consistait à évaluer l'efficacité du certolizumab pegol dans l'induction d'une rémission clinique de patients atteints de la maladie de Crohn, modérée à grave, par rapport à une norme de soin en se basant sur le score CDAI à la semaine 6.

Les résultats de l'étude indiquent que 32% des patients ayant pris du certolizumab pegol ont atteint une rémission dès la semaine 6. Ils ont également montré que 25% des patients de l'étude sous placebo ont atteint une rémission à la semaine 6. Les résultats du certolizumab pegol étant numériquement supérieurs, mais pas statistiquement significatifs, le principal critère d'évaluation n'est pas atteint. Au cours d'analyses exploratives supplémentaires, le certolizumab pegol a démontré de manière statistiquement significative l'induction d'une rémission pour la population de patients la plus gravement atteinte, telle que définie par les niveaux d'inflammation et les scores CDAI minimaux.

UCB continuera le développement du certolizumab pegol pour les patients atteints de la maladie de Crohn et leurs besoins non satisfaits.

UCB a annoncé les premiers résultats de la Phase IIIb, récemment terminée, consernant le certolizumab pegol. Il s'agit d'un essai clinique global, randomisé, en double aveugle et sous placebo, destiné à évaluer l'efficacité et l'innocuité du certolizumab pegol, un fragment Fab pégylé d'un anticorps monoclonal anti-TNF alpha humain, auprès de patients atteints de la maladie de Crohn, modérée à grave. L'étude a été menée sur plus de 400 patients adultes, de mars 2008 à août 2009, dans 104 centres médicaux répartis dans le monde entier.Le premier objectif de cette étude consistait à évaluer l'efficacité du certolizumab pegol dans l'induction d'une rémission clinique de patients atteints de la maladie de Crohn, modérée à grave, par rapport à une norme de soin en se basant sur le score CDAI à la semaine 6.Les résultats de l'étude indiquent que 32% des patients ayant pris du certolizumab pegol ont atteint une rémission dès la semaine 6. Ils ont également montré que 25% des patients de l'étude sous placebo ont atteint une rémission à la semaine 6. Les résultats du certolizumab pegol étant numériquement supérieurs, mais pas statistiquement significatifs, le principal critère d'évaluation n'est pas atteint. Au cours d'analyses exploratives supplémentaires, le certolizumab pegol a démontré de manière statistiquement significative l'induction d'une rémission pour la population de patients la plus gravement atteinte, telle que définie par les niveaux d'inflammation et les scores CDAI minimaux.UCB continuera le développement du certolizumab pegol pour les patients atteints de la maladie de Crohn et leurs besoins non satisfaits.